lundi 31 octobre 2016

Les Béliers benjamins champions régionaux

Dimanche dernier, devant beaucoup de spectateurs, les Béliers benjamins jouaient la finale régionale au terrain de la Polyvalente Montignac où ils recevaient les Vicas de l’École secondaire Le Boisé de Victoriaville. Les Béliers ont gagné toutes leurs parties en saison régulière ainsi que dans les séries. Ce fut une saison exceptionnelle pour cette jeune équipe. 

Le premier quart a débuté lentement du côté du pointage. Les deux équipes s’étudiaient. La défensive des Vicas a très bien joué ne laissant rien passer ou presque. À 2 :49 de la fin du premier quart, Jake Stoll a ouvert la marque en courant dans la zone des buts pour compter le premier touché des Béliers. À 8 secondes de la fin de la première demie, les Vicas ont nivelé la marque avec un touché et un converti. C’était 7-7 à la mi-temps.

À la deuxième demie, avec 5 :13 à faire au troisième quart, le quart-arrière Lucas Carrier a lancé une bombe de 35 verges à Émile Jacques. Celui-ci a couru 25 verges jusque dans la zone de points. Quatre minutes plus tard, Jake Stoll a fait une course d’une cinquantaine de verges le long de la ligne de côté pour atteindre la zone payante. Avec 12 secondes à faire au troisième quart, un Bélier a essayé de bloquer une passe des Vicas à 3 verges de la zone des buts, mais le ballon a volé en plein dans les bras du receveur du joueur de Victoriaville. Celui-ci a couru dans la zone des buts. Le converti a été raté. C’était 21-13 en faveur des Béliers après trois quarts.

Au début du quatrième quart, Jake Stoll a déjoué plusieurs défenseurs des Vicas en courant 40 verges et marquant son troisième touché de la rencontre. Quelques jeux plus tard, Pier-Olivier Lachance a réussi une interception importante au centre du terrain. Ce revirement a permis à Émile Jacques de marquer son deuxième touché de la rencontre. Finalement, avec 2 :44 à jouer, Marek Fortin a fait une belle course pour atteindre la zone des points. Le botteur Jean-David Beaudry a réussi les 6 convertis. Marque finale : 42-13 en faveur des Béliers, invaincus pour les 8 matchs de la saison.

L’entraîneur-chef Yannick Thibault était très fier de ses joueurs. Il y avait beaucoup de pression pour les entraîneurs et les joueurs, mais tout s’est très bien déroulé. « À chaque fois que nous avons rencontré les Vicas cette saison, ils avaient progressé. Je lève mon chapeau à leur combativité. » a affirmé Coach Thibault. L’entraîneur était aussi content d’avoir pu fait jouer les plus jeunes de l’équipe en fin de match. « Ce fut une journée difficile, mais parfaite! » s’est exclamé l’entraîneur-chef. Finalement, les Béliers benjamins ont gagné les bannières de champions de la saison régulière, champions des séries ainsi que pour l’éthique sportive. C'est la fin d'un cycle de 5 ans pour une dizaine de joueurs ayant commencé à jouer au football en 4e année avec les entraîneurs Patrick et Luc Vallerand. En deux ans au niveau benjamin, cette équipe a une fiche de 14 victoires et une défaite par un point. C’est tout un « dream team ».

Cette finale met fin à une saison sans faille pour les Béliers benjamins. De plus, hier après-midi, les entraîneurs de l’équipe cadette se sont vus remettre une bannière pour l’éthique sportive, une mention qui enchante l’organisation des Béliers. Maintenant, l’objectif est que les joueurs des Béliers de tous les niveaux continuent dans leur progression et reviennent l’an prochain.

lundi 24 octobre 2016

Les Béliers benjamins passent en finale

Le samedi 22 octobre, les trois équipes des Béliers ont joué au terrain de la Polyvalente Montignac. Les trois équipes étaient en séries, mais finalement seulement une équipe passera en finale.

Les benjamins sont toujours invaincus
Le premier match de demi-finale de la journée était celui des benjamins, où ils affrontaient les Barons du Séminaire de Sherbrooke. La mission des Béliers étaient de marquer beaucoup de points tôt en début de partie. Malgré une température pluvieuse et froide, les Béliers étaient déterminés à gagner cette partie. La défensive s’est imposée et n’a rien laissé passer. En deuxième demie, Coach Thibault a fait jouer tout son monde.

Les touchés ont été réussi par Lucas Carrier (2), Jake Stoll (2), Émile Jacques et Marek Fortin, tandis que les 5 convertis et le botté de placement ont été réalisés par Jean-David Beaudry. Marque finale : 44-0

Les entraîneurs et les joueurs sont très excités d’être en finale la semaine prochaine, alors qu’ils affronteront l’équipe de l’école du Tandem/Boisé de Victoriaville dimanche à 11h.

Lent début de match
Les cadets jouaient leur partie de demi-finale tout de suite après les benjamins. Les Béliers cadets affrontaient également les Barons du Séminaire de Sherbrooke. L’entraîneur-chef Thibault a demandé à ses joueurs de jouer avec émotion et pendant 4 quarts. Malheureusement, les Béliers étaient très amorphes pendant la première demie ce qui a permis à l’équipe adverse de prendre les devants 22-0.

Avant de débuter la deuxième demie, Coach Thibault a demandé aux joueurs de se trouver une raison pourquoi ils jouaient au football. Le match était quand même à portée de la main et ce que les Béliers ont finalement démontré dans cette demie a plu énormément à l’entraîneur-chef. « On avait vraiment l’air d’une équipe qui voulait jouer au football et qui voulait gagner le match. » de dire Coach Thibault. Celui-ci était très satisfait de la deuxième demie. Marque finale : 31-10 en faveur des Barons. 

L’entraîneur-chef souhaite que les joueurs continuent de jouer l’an prochain. Il espère qu’ils ont aimé ça assez pour poursuivre au niveau supérieur. Il leur conseille de continuer de faire du sport et de s’entraîner afin de revenir prêts la saison prochaine.


Une défensive coriace 
Le troisième match de la journée était celui des juvéniles qui affrontaient le Summum de la Polyvalente La Frontalière de Coaticook en quart de finale. Dès le premier jeu de la partie, un joueur du Summum a couru 75 verges pour atteindre la zone des buts et ainsi marquer le premier touché de la rencontre. « Ce touché nous a carrément scié les jambes. » a dit l’entraîneur-chef Caron. Un peu plus tard dans le premier quart, La Frontalière a doublé son avance en comptant un autre touché. C’était 14-0 après un quart. 

Au deuxième quart, alors que le Summum a échappé le ballon à un quatrième essai, les Béliers ont pu repartir à 5 verges de la zone des points. Avec huit minutes à faire à la demie, Benjamin Lavoie a couru dans la zone et a marqué un premier touché pour les Béliers. Au quatrième quart, à la pluie battante, le Summum a réussi un troisième touché, mais les Béliers ont bloqué le converti. Marque finale : 20-6 en faveur du Summum de La Frontalière. 

Les Béliers juvéniles ont eu de belles séquences offensives, mais n’ont pas été capables de capitaliser dans la zone payante. Ils ont eu à faire face à une défensive coriace et difficile à percer. Malgré tout, les Béliers n’ont pas abandonné et ils ont tout donné. « Il faut leur rendre crédit, ils ont joué un fort match défensif et ils ont fait le nécessaire en offensive pour gagner le match. » a ajouté Coach Caron en parlant de l’équipe de Coaticook.

Il s’agissait de la première saison de Patrick Caron en tant qu’entraîneur-chef. Nouveau papa, Coach Caron a eu une saison épuisante, mais ne regrette pas son expérience. « Ce sont des jeunes joueurs exceptionnels et dédiés à leur équipe. Ce fut un grand plaisir de voir tous ses jeunes progresser. » a avoué Coach Caron. Les juvéniles ont travaillé fort toute la saison et il les en remercie. « J’ai appris beaucoup avec eux et j’espère qu’ils peuvent en dire autant de moi. » a conclu l’entraîneur-chef.


Une finale à Lac-Mégantic
La seule équipe des Béliers qui passe en finale est celle des benjamins qui sont invaincus cette saison. Ils recevront la visite du Tandem/Boisé de Victoriaville, qui a terminé en deuxième position au classement de la saison régulière. Le match aura lieu dimanche à 11h. au terrain de la Polyvalente Montignac. 
  Venez encourager votre équipe benjamine!

mardi 18 octobre 2016

Les Béliers en séries

Le samedi 15 octobre, les Béliers benjamins et juvéniles recevaient les équipes de la Polyvalente La Poudrière de Drummondville et l’École Secondaire Internationale Du Phare de Sherbrooke. Il s’agissait des dernières parties de saison régulière pour les quatre équipes.


Festival offensif pour les benjamins

Le match des benjamins a été extrêmement offensif, se terminant avec 100 points au total. Le premier quart a débuté tranquillement. Ce n’est qu’à 4 :31 de la fin du premier quart que le Bélier Édouard Delva a marqué le premier touché. Avec moins d’une minute à faire, les Patriotes ont compté un touché. C’était 7-6 Béliers. 

Lucas Carrier, auteur de 6 touchés dans ce match,
déjoue 2 défenseurs.
Au deuxième quart, le festival de points s’est amorcé. Au début du quart, Émile Jacques a attrapé une superbe passe du quart-arrière Lucas Carrier et a compté un deuxième touché pour les Béliers. Ensuite, Lucas Carrier a couru dans la zone de points pour marquer un troisième touché. À 5 :56, les Patriotes ont répliqué en marquant un touché et une conversion de deux points. Trois minutes plus tard, le quart-arrière Lucas Carrier a couru dans la zone pour compter un autre touché pour les Béliers. Avec moins d’une minute à faire en première demie, les Patriotes ont marqué un touché et réussi une transformation de deux points. Mais les Béliers n’avaient pas dit leur dernier mot dans cette demie, lorsque Lucas Carrier a encore une fois couru dans la zone de buts alors qu’il restait seulement 7 secondes au cadran. Les Béliers menaient 35-22 après la première demie.

Au début du troisième quart, Lucas Carrier a couru sur une distance de 50 verges pour atteindre la zone de points et ajouter un touché aux Béliers. Une minute plus tard, un des Patriotes a aussi fait une longue course pour marquer un touché. Le converti de 2 points a été réussi. Avec moins de deux minutes à faire au troisième quart, Lucas Carrier a, une fois de plus, couru pour compter un touché. 49-30 après trois quarts.

Au début du quatrième quart, Lucas Carrier a compté son sixième touché de la rencontre. Pour les Béliers, les 8 convertis ont tous été réussi par Jean-David Beaudry. Vers la fin du match, alors que les Béliers ont pris ça un peu plus à la légère, les Patriotes ont marqué deux touchés en moins de deux minutes. Marque finale : 56-44 en faveur des Béliers. Cette partie met fin à une saison régulière parfaite pour les benjamins.
Les Béliers célèbrent leur 6ème victoire de la saison

Étant donné le côté extrêmement offensif de cette partie, les coordonnateurs défensifs ont eu du pain sur la planche. La défensive était incapable d’arrêter l’adversaire. Malgré ça, les Béliers ont toujours bénéficié d’une avance de deux touchés. La mission du benjamin étant de faire jouer tout le monde, Coach Thibault n’a jamais eu peur de la défaite. L’entraîneur-chef est très content de la tenue de ses joueurs. Il a mentionné à ses Béliers que pour les séries, c’était une toute autre saison qui débutait et qu’on devait mettre la saison régulière parfaite de côté. Des ajustements à la défensive seront apportés et les entraîneurs essaieront d’avoir le meilleur de chaque unité.


Un début de partie trop lent
Les Béliers juvéniles affrontaient les Patriotes de Du Phare. Le sort du match allait désigner l’équipe adverse pour les quarts de finale. Malheureusement, les Béliers se sont inclinés 30-20 et ont terminé au quatrième rang au classement général.

Les Patriotes de Du Phare sont partis fort marquant les trois premiers touchés de la rencontre. Avec 5 :16 à faire à la première demie, le Bélier Yann Bergeron a marqué son tout premier touché en carrière. 19-6 Patriotes après une demie.

À la fin du troisième quart, les Patriotes ont distancé l’adversaire en comptant un touché de plus. À 8 :55 au quatrième quart, le Bélier Olivier Domingue-Pelletier a couru jusque dans la zone de points. Ensuite, les Béliers ont tenté un converti de deux points qu’ils ont réussi grâce à une belle passe du quart-arrière Édouard Brochu à Benjamin Lavoie. Avec 1 :56 à faire au match, les Patriotes ont réussi un botté de précision bon pour 3 points. Finalement, avec moins d’une minute à faire, alors qu’il était quart-arrière, Olivier Domingue-Pelletier a couru dans la zone des buts. Marque finale 30-20 en faveur des Patriotes de l’École Du Phare.
Benjamin Côté aide un adversaire à se relever.

Les Patriotes étaient une équipe que les Béliers pouvaient battre, mais les hommes de coach Caron ne se sont pas présentés en début de partie. « C’est décevant pour tout le groupe d’entraîneurs qui a travaillé sur les techniques de plaqués toute la semaine. Ce sont des plaqués ratés qui ont fait mal aux Béliers. » a déclaré Coach Patrick Caron. Malgré le manque de concentration des joueurs et l’insuffisance de finition dans les exécutions près de la zone des buts, Coach Caron se dit convaincu que ses joueurs juvéniles vont rebondir lors du quart de finale la semaine prochaine.


Les séries débutent la semaine prochaine

Le samedi 22 octobre, les trois équipes de football des Béliers seront en action au terrain de la Polyvalente Montignac. Tout d’abord, à 9h30, les Benjamins recevront les Barons du Séminaire de Sherbrooke suivront les Cadets à 11h30. Ceux-ci affronteront aussi les Barons du Séminaire de Sherbrooke. Les Juvéniles joueront contre la Polyvalente La Frontalière de Coaticook à 14h

Venez encourager les Béliers!

mardi 11 octobre 2016

Weekend parfait pour les Béliers

Le weekend, les trois équipes des Béliers étaient en action. Dimanche, les benjamins et les juvéniles jouaient dans la région de Sherbrooke, tandis que les cadets jouaient à domicile lundi après-midi.

Cinq en cinq
Jake Stoll - auteur de 3 touchés
Photo: Anne-Julie Hallée

La saison des benjamins est parfaite jusqu’à maintenant. Ils ont cinq victoires aucune défaite. Dimanche, les jeunes joueurs de coach Thibault se sont rendus au Séminaire de Sherbrooke pour y affronter les Barons. 

Les Béliers ont ouvert le pointage avec le premier touché de Jake Stoll suite à une belle séquence de jeux. En fin de quart, Jake Stoll a réussi son deuxième touché. Puis les Barons ont compté un touché. Au milieu du deuxième quart, Jake Stoll a marqué son troisième touché de la rencontre. La défensive des Béliers a fait tout un boulot. C’était 21-7 après une demie. Au troisième quart, aucun touché n’a été compté, mais au quatrième quart, le Bélier Lucas Carrier a scellé l’issue du match avec un autre touché. Les quatre convertis ont été réussis par Jean-David Beaudry. Marque finale : 28-7 pour les Béliers.

Coach Thibault est content de ses joueurs. Malgré quelques difficultés à contrer des longues passes, la défensive des Béliers a fermé la porte. Les Béliers n’ont jamais été vraiment en danger dans ce match, mais la combativité de l’équipe adverse a rappelé aux joueurs qu’ils ne sont pas invincibles. 

Victoire convaincante des juvéniles
Dimanche en après-midi, les juvéniles de l’entraîneur-chef Patrick Caron sont allés à Sherbrooke pour affronter les Cavaliers de l’école Montcalm. Au début du match, le quart-arrière Édouard Brochu a réalisé un touché. Par la suite, les défensives des deux équipes ont été très tenaces. Avec deux minutes à faire à la partie, Olivier Domingue-Pelletier a intercepté une passe pour ensuite courir 110 verges afin d’atteindre la zone de points et marquer le deuxième touché de la rencontre. Henri Royer a réussi les deux convertis. Un touché de sûreté a été accordé pour chaque équipe. Marque finale : 16 – 2 en faveur des Béliers.

Olivier Domingue-Pelletier court sur une distance de 110 verges
pour marquer le deuxième touché des Béliers juvéniles.
Photo: Nicole Lavoie
Les Béliers ont écopé de quelques punitions très coûteuses. La défensive a joué tout un match, une fois de plus, n’accordant aucun touché lors des trois dernières parties. Pour ce qui est de l’attaque, elle a échappé de nombreuses passes qui auraient pu faire virer la partie en faveur des Cavaliers. Heureusement, la défensive des Béliers a tenu le coup. Ce fut un match serré du début à la fin. «Après deux parties difficiles en début de saison, nous sommes de retour avec 3 victoires consécutives. C’est très bon pour le moral des joueurs et des entraîneurs » a déclaré Coach Caron. Suite au forfait de la semaine dernière, les joueurs ont redoublé d’effort pendant les pratiques. «Ils méritaient pleinement cette victoire. » de conclure l’entraîneur-chef. 

Les cadets gagnent, faute de joueurs
Lundi après-midi à Lac-Mégantic, les Béliers cadets jouaient contre les Rebels de l’École Le Ber de Sherbrooke. Étant donné que l’équipe adverse s’est présentée avec seulement 14 joueurs (au lieu de 16), elle était considérée inéligible. Les Béliers cadets ont donc gagné par forfait. Par contre, les entraîneurs des deux équipes voulaient qu’il y ait un match quand même. Malheureusement, les arbitres avaient une consigne bien claire de la RSEQ, donc ils sont repartis à Sherbrooke. D’un commun accord, les deux entraîneurs ont convenu que le quart-arrière ne se faisait pas frapper et qu’il n’y aurait pas d’unité spéciale (bottés d’envoi ni de conversion). Les deux entraîneurs ont arbitré de façon équitable des deux côtés.
Loïc Proteau(#12) remet le ballon à Philippe Lacasse (#14).
Celui-ci déjoue la défensive.
Photo: Anne-Julie Hallée

Au premier quart, dès le premier jeu, un joueur des Rebels s’est sauvé avec le ballon et a marqué un touché. Cette longue course a secoué les joueurs des Béliers, qui n’étaient définitivement pas prêts. À la fin du premier quart, Gabriel Rioux a marqué le premier touché des Béliers suite à une belle passe de Loïc Proteau. Au début du second quart, c’est le même duo Rioux et Proteau qui a compté le deuxième touché. Au troisième quart, c’est une fois de plus Gabriel Rioux et Loïc Proteau qui ont marqué deux touchés. Avec un peu moins de 6 minutes à faire au match, Samuel Lapierre a compté le cinquième touché des Béliers. Finalement, au tout dernier jeu, un joueur des Rebels a attrapé une belle passe et a couru jusqu’à la zone des buts pour ajouter un touché. Marque finale : 30-12 en faveur des Béliers.

Coach Thibault est très content de ses joueurs, qui ont dominé du début à la fin. La ligne offensive a très bien joué, allouant plus de temps au quart-arrière Loïc Proteau, qui a fait de superbes passes. Les Béliers ainsi terminent la saison avec deux victoires et deux défaites. Les cadets joueront le premier match des séries éliminatoires contre le Séminaire de Sherbrooke dans deux semaines. « C’est une équipe que nous pouvons battre, si nous jouons les 4 quarts! Nous allons en séries pour causer une surprise! » a déclaré l’entraîneur-chef des Béliers cadets.

Prochaines parties
Le samedi 15 octobre au terrain de la Polyvalente Montignac, les Béliers benjamins recevront les Patriotes de la Polyvalente La Poudrière de Drummondville dès 11h00. Les juvéniles recevront les Patriotes de l’École Internationale Du Phare de Sherbrooke à 14h00. Les cadets débuteront les séries éliminatoires dans deux semaines.

lundi 3 octobre 2016

En mode préparation pour les séries éliminatoires

Le samedi 1er octobre, les cadets ont affronté les Barons du Séminaire de Sherbrooke sur le terrain de la Polyvalente Montignac. Il s’agissait d’une partie hors-concours étant donné que l’École La Ruche a retiré son équipe cadette de la ligue. Les entraîneurs du Séminaire et de Montignac ont convenu de faire un match à Lac-Mégantic.

Edouard Delva s'échappe avec le ballon
Au premier quart, les Béliers se sont inscrits les premiers au tableau, lorsque Philippe Lacasse a atteint la zone de buts pour un touché. Loïc Proteau a réussi le converti. À la fin du premier quart et au début du deuxième, les Barons ont marqué deux touchés et ont réussi les convertis. 14-7 Barons après la première demie.

Aucun point n’a été produit au troisième quart. Au dernier quart, Gabriel Blanchette a intercepté une passe et a couru 82 verges pour marquer un deuxième touché pour les Béliers. Ensuite, Gabriel Rioux a réussi une transformation de deux points grâce à une passe de Loïc Proteau. Les Béliers ont pris l’avance 15-14. Avec 7 :38 à faire à la partie, les Barons ont marqué un touché et réussi, à leur tour, une transformation de deux points. Finalement, à 1 :29, les joueurs du Séminaire ont marqué un autre touché. Marque finale : 22-15 en faveur des Barons.

Coach Thibault s’est dit content de la tenue de ses joueurs. Il a avoué que les joueurs ont mieux joué que la semaine précédente. Défensivement, les Béliers ont causé des revirements et offensivement, malgré la difficulté à s’ajuster en début de match, l’attaque a trouvé la faille et a marqué un touché. « Les joueurs étaient encouragés et ils ont vu qu’ils étaient capables de rivaliser contre cette équipe-là. » de dire Coach Thibault. 



4 en 4 pour les benjamins
Le dimanche 2 octobre, les Béliers benjamins recevaient les Vicas de l’École Le Boisé de Victoriaville. Au premier quart, après de belles montées, c’est Édouard Delva qui a marqué le premier touché. Au début du second quart, le quart-arrière Lucas Carrier a couru jusqu’à la zone de but pour ajouter un touché aux Béliers. Avec 3 :54 à faire à la première demie, les Vicas se sont inscrits au tableau indicateur. Une minute plus tard, Lucas Carrier a fait une course de 40 verges longeant la ligne de côté pour aller marquer un troisième touché pour Montignac.Les Béliers menaient 21-7 après une demie.

Le quart-arrière Lucas Carrier cherche un coéquipier
Au début de la deuxième demie, Émile Jacques a capté une superbe passe et a atteint la ligne des buts pour un autre touché. Tout de suite après, les Vicas ont répliqué en marquant un second touché. Quatre minutes plus tard, Lucas Carrier a marqué son troisième touché de la rencontre. Avec 1 :29 à faire à ce quart, les Vicas ont réussi un autre touché.

Au dernier quart, Édouard Delva a fait une belle course pour marquer son second touché de la partie. Avec 6 :01 à faire à la partie, le quart-arrière Lucas Carrier a, une fois de plus, fait une magnifique passe à Jake Stoll afin que celui-ci entre dans la zone des buts. Après chacun des 7 touchés des Béliers, c’est Jean-David Beaudry qui a réussi les 7 convertis. En fin de partie, les Vicas ont intercepté une passe et ont couru jusqu’à la zone pour marquer leur quatrième touché. Marque finale : 49-28 en faveur des Béliers. Il s’agit d’une quatrième victoire en autant de rencontre pour les benjamins.

Ce fut un match offensif de la part des deux équipes, mais les Béliers ont été plus opportunistes. Les joueurs de Coach Thibault ont été capables de créer des revirements, des interceptions et rabattre des balles. « Je suis très satisfait de la tenue des joueurs et très fier de la façon dont ils sont sortis. » a déclaré l’entraîneur-chef des Béliers benjamins.


Gain par forfait
Les juvéniles s’étaient pratiqués fort toute la semaine et étaient prêts à affronter les Carnicas de La Ruche de Magog. Jeudi soir, l’équipe magogoise a déclaré forfait, faute de joueurs. La déception chez les juvéniles était justifiée. Les joueurs de Coach Caron devront faire fi de ce désappointement et continuer de s’entraîner ardemment cette semaine.


Prochaines parties
Le weekend prochain, un seul match sera présenté au terrain de la Polyvalente Montignac. Samedi prochain, 8 octobre dès 11 :00, les Béliers cadets recevront les Rebels de l’École Le Ber de Sherbrooke. Les benjamins se rendront au Séminaire de Sherbrooke pour y affronter les Barons à 10 :00. Ce sera la deuxième fois que les deux équipes se rencontrent cette saison. Les Béliers avaient alors vaincu les Barons 49-0. Finalement, les juvéniles iront à Sherbrooke, le dimanche 9 octobre à 14 :00, pour affronter l’École Montcalm.





texte: Anne-Julie Hallée