lundi 15 février 2016

SOUPER RECONNAISSANCE des BÉLIERS

Le vendredi 12 février se déroulait le souper reconnaissance annuel pour les joueurs de football de la Polyvalente Montignac. Une fois de plus, Coach Thibault a invité un joueur de football professionnel, le #46 des Alouettes de Montréal, Jean-Christophe Beaulieu. Lors de cette soirée, plusieurs récompenses ont été décernées, M.Beaulieu a tenu un discours de persévérance, une vidéo des moments forts de la saison a été présentée et finalement, un hommage touchant a été fait à M.Yves Gilbert.

Mathieu Breton, Jean Cameron, Marc-Olivier Gagnon, Yannick Thibault, Yves Gilbert, Patrick Caron, Jean-Christophe Beaulieu, Yannick Gagnon, Luc Vallerand et Patrick Gaignard.

Mentions
Tout d’abord, voici les joueurs qui se sont mérités une mention lors de cette soirée. Au niveau benjamin, Émile Laframboise, Jake Stoll et Loïc Proteau ont obtenu une distinction à l’offensive, tandis que Jean-Christophe Goyette, Pierre-Olivier Lachance et Thomas Hould en ont tous les trois reçu une pour la défensive. Cette année, l’équipe des benjamins a reçu la bannière de champions des séries ainsi que la bannière d’éthique sportive. 

Au niveau cadet, Benjamin Côté, Xavier Grenier et Yani Bélair ont obtenu les honneurs pour l’attaque. À la défensive, ce sont Dylan Nadeau (sec.3), Gabriel Blanchette et Henri Royer qui ont chacun eu une mention. Les cadets ont obtenu les bannières de champions de la saison et éthique sportive. 

Et au niveau juvénile, les attaquants Philip Gosselin, Mathieu Robitaille et Frédéric Vallée ainsi que les défenseurs Émile Dostie, Dylan Nadeau (sec.4) et Alexandre Pouliot, se sont tous distingués.

Message de persévérance
Après la distribution de ces mentions, l’invité de la soirée, M.Jean-Christophe Beaulieu, s’est adressé aux jeunes joueurs des Béliers. Ce trifluvien d’origine a raconté son parcours scolaire et la façon dont il est devenu joueur de football professionnel pour les Alouettes de Montréal.

M.Beaulieu est allé à l’Académie des Estacades et ce n’est qu’en deuxième secondaire que Jean-Christophe a débuté le football. Il a joué jusqu’en cinquième secondaire où son équipe a remporté le Bol d’Or. L’excitation de gagner était en lui. Malgré le fait qu’il n’avait pas de modèle parental pour ce qui était des études, Jean-Christophe a quand même décidé d’aller au cégep et poursuivre à l’Université de Sherbrooke pour jouer au football. Malgré des blessures et des changements de positions, M.Beaulieu a toujours eu une facilité à s’adapter. Étudiant en adaptation scolaire, Jean-Christophe a mis tous ses efforts et a continué de persévérer au football. Il s’est souvent demandé pourquoi il jouait au football et sa réponse était : « pour ses coéquipiers. » 

La seule équipe professionnelle avec qui Jean-Christophe voulait jouer était les Alouettes de Montréal. Après avoir refusé des offres de différentes équipes au Canada, les Alouettes lui ont démontré un intérêt en 2014. Depuis ce temps, le grand joueur de 6’3’’, 220lbs a continué d’intriguer ses entraîneurs. La semaine dernière, Jean-Christophe s’est vu obtenir une prolongation de contrat de 3 ans avec les Alouettes.

Lors de cette soirée, Jean-Christophe a été tout simplement génial. Il a été d'une générosité exemplaire. Tous les gens présents ont adoré ce sympathique jeune homme. Il a multiplié les photos avec les joueurs et a autographié beaucoup d'objets dans la soirée, toujours avec le sourire.

Hommage à Coach Gilbert
C’est à la fin de la saison 2015 que Coach Yves Gilbert a décidé de prendre sa retraite du football. Ce vendredi soir, quelques personnes ont tenu à souligner ses 37 ans d’implication en tant que bâtisseur et entraîneur des Béliers de Montignac. Pendant ces discours, nous avons appris que la tradition des Béliers a débuté en 1973 alors que M.Gilbert s’occupait de tout, même jusqu’à tracer les lignes sur le terrain! Coach Gilbert a toujours su inculquer la détermination, la persévérance et l’esprit d’équipe à ses jeunes Béliers. Aujourd’hui président de la Commission Scolaire des Hauts-Cantons, M.Gilbert continue d’être actif en éducation et il n’y a aucun doute qu’il viendra faire son tour aux pratiques et aux parties locales la saison prochaine. Comme l’a toujours répété Coach Gilbert : « Béliers un jour, Béliers toujours! »

lundi 18 janvier 2016

Souper reconnaissance

Message aux joueurs et aux parents:
Cette année, le souper reconnaissance aura lieu le vendredi 12 février 2016 à la Polyvalente Montignac.

Lors de cette soirée, nous aurons un invité d'honneur: Jean-Christophe Beaulieu, FB #46 des Alouettes.
Les entraîneurs décerneront des bannières et il y aura plusieurs prix de présence.

Pendant cette soirée, nous prendrons aussi le temps de souligner les années de Coach Gilbert au sein de l'organisation des Béliers.

C'est à ne pas manquer!!!

lundi 9 novembre 2015

Médaille d'argent pour les cadets


Le samedi 7 novembre, les Béliers jouaient leur dernier match de l’année. Les cadets, qui étaient invaincus cette saison, affrontaient le Summum de la Polyvalente La Frontalière de Coaticook. C’était la finale des Cantons de l’Est à 8 joueurs, entre deux écoles de la Commission scolaire des Hauts-Cantons.

Au premier quart, c’est Jean-Nicolas Bisson qui a ouvert la marque pour les Béliers en marquant un touché. Ensuite, Henri Royer a enchaîné pour le converti. À la toute fin de ce premier quinze, Xavier Grenier a compté un second touché pour les Béliers et Henri Royer a réussi le converti. 14-0 Béliers.

Au deuxième quart, le Summum s’est inscrit au pointage avec un touché et une transformation de deux points. Suite au botté d’après-touché, Jean-Nicolas Bisson a couru une cinquantaine de verges pour approcher les Béliers près de la zone de buts. Xavier Grenier a marqué un autre touché sur une passe et course. En fin de demie, le Summum a réduit la marque en comptant un deuxième touché. 20-14 Béliers.

Au troisième quart, après avoir récupéré la balle très loin dans leur zone défensive, les Béliers n’ont pas pu avancer et ont accordé un touché de sûreté au Summum. Puis le Summum a marqué deux touchés en 2 minutes. Alors qu’il ne restait plus de temps au cadran, Nicolas Perreault a inscrit un touché pour les Béliers. 30-26 pour le Summum.

Au quatrième quart, les deux équipes ont continué de jouer intensément. La défensive des deux équipes a travaillé fort. En fin de partie, les Béliers ont accordé un touché de sûreté au Summum. Finalement, alors qu’il ne restait plus de temps au tableau indicateur, le Summum a alloué un touché de sûreté. Marque finale : 32-28 en faveur du Summum de Coaticook.

Ce fut un fort match pour les deux équipes. Les joueurs étaient bien préparés et ils ont tout donné. Lorsque le Summum a marqué 16 points sans riposte, les Béliers ne se sont pas découragés et n’ont pas abandonné. Coach Thibault a aimé l’attitude de ses joueurs et s’est dit fier de l’effort de ceux-ci autant en saison régulière que dans les séries. L’équipe des cadets a joué en équipe du début à la fin. Pour reprendre les mots de l’entraîneur-chef : « Les champions ne se mesurent pas seulement avec le pointage sur le tableau indicateur. »

Les Béliers cadets se sont donc mérités la médaille d’argent. Le représentant de la RSEQ (Réseau du Sport Étudiant du Québec) a remis la bannière de l’éthique sportive aux Béliers ainsi que la bannière des champions de la saison régulière. 


Sortie aux Alouettes
Pour conclure cette belle saison des Béliers, les représentants des Alouettes ont communiqué avec Coach Thibault pour lui offrir de bons billets à coût moindre pour le dernier match de la saison.

C’est donc 38 Béliers qui se sont rendus à Montréal dimanche. Les Alouettes ont permis aux jeunes joueurs d’assister à la période d’échauffement sur le côté du terrain. De là, plusieurs joueurs des Alouettes sont venus donner la main aux Béliers, impressionnés par leur carrure et leur grandeur.

Une autre opportunité qui a été offert aux Béliers est qu’ils ont eu droit d’aller sur le terrain après la partie. Ils ont pu avoir des autographes et prendre des photos avec les joueurs des Alouettes, qui ont été très généreux.

Merci à Coach Thibault et ses contacts parmi les Alouettes, de faire vivre de si beaux moments à nos jeunes Béliers.

(pour plus de photos du match des cadets et de la sortie aux Alouettes, veuillez visiter la galerie-photos)

lundi 2 novembre 2015

Champions benjamins!

Le weekend dernier, les Béliers étaient en séries éliminatoires. Les benjamins ont joué leur finale tandis que les cadets et les juvéniles ont disputé un match de demi-finale.


Les benjamins sont champions
Crédit photo:  Renée-Anne Landry
Le samedi 31 octobre, les Béliers benjamins se sont rendus à Drummondville pour disputer la partie finale face à l’École Marie-Rivier. Les Béliers voulaient venger leur défaite du 10 octobre dernier, alors que les Riverains l’avaient remporté 28-27.

Au premier quart, les Béliers ont commencé avec la balle et ont marqué sur la première possession suite à plusieurs passes et courses. Jake Stoll a marqué le premier touché. Loïc Proteau a enchaîné avec le converti. Le reste de la première demie a été très serrée et le jeu s’est transporté au centre du terrain et dans la zone des Béliers sans qu’aucune équipe ne puisse marquer. À vingt secondes de la fin du deuxième quart, les Riverains ont égalisé le pointage 7-7.

Au troisième quart, les Riverains ont réussi une séquence  jusqu’à la ligne de 40 et ont été obligé de dégager pour refouler les Béliers à la ligne de 15. C’est à ce moment que les Béliers ont repris le momentum car ils ont traversé les 95 verges les séparant de la zone de buts sur une course de 45 verges de Loïc Proteau. Converti réussi, 14-7. La défensive des Béliers a été très solide et a causé deux revirements qui ont été transformés en deux touchés de Loïc Proteau. Pointage final 28-7.

Félicitations aux benjamins qui ont ainsi remporté le championnat de la ligue benjamine à 8 joueurs ainsi que la bannière de l’éthique sportive.

Coach Thibault est très fier du travail d’équipe. Les joueurs ont suivi le plan de match à la lettre limitant l’équipe adverse à un touché et du côté des Béliers, en marquant au moins un touché par quart. En arrivant à Drummondville, les Béliers étaient très confiants. Les parents présents au match étaient bruyants. C’était une journée parfaite.


Défaite crève-cœur
Les juvéniles ont joué leur partie de demi-finale à Granby le 31 octobre. Ce fut un match fort en émotions. Les Béliers ont livré une bonne opposition dans la défaite.

crédit photo: Annie Desrosiers
Les Élites de Granby ont débuté le match en force en prenant l’avance 7-0 après seulement deux minutes de jeu. Les Béliers ne se sont pas découragés, car quelques minutes plus tard, Olivier Domingue-Pelletier a couru 15 verges pour atteindre la zone des buts. Les Élites ont réussi à battre la défensive des Béliers une autre fois avant la fin de la demie. C’était 14-6 pour Granby après trente minutes de jeu.

Au troisième quart, les Élites ont ajouté un touché. Avec beaucoup de persévérance, les Béliers ont réussi de longs gains jusqu’à la porte des buts. Grâce à une faufilade du quart, Olivier Domingue-Pelletier a marqué un deuxième touché pour les Béliers. Le converti de deux points a été réussi. Quelques jeux plus tard, Vincent Fillion a compté un touché avec un jeu renversé réduisant l’écart à un seul point. À la fin de ce quart, l’équipe de Granby a réussi un autre touché. Lors du quatrième quart, l’équipe adverse n’a pas fait de point. En revanche, Mathieu Robitaille a fait une très longue course pour se rendre jusqu’à la zone des buts. Trop peu trop tard, malheureusement, les Béliers se sont inclinés par la marque de 28-26.

l'entraîneur-chef Yves Gilbert
L’entraîneur-chef est très fier de ses joueurs car ils ont joué un excellent match et ils ont tout donné. Après 37 ans d’implication au sein des Béliers, Coach Gilbert a avisé les joueurs et les entraîneurs-adjoints que c’était son dernier match comme entraîneur des juvéniles. Merci à M. Yves Gilbert pour toutes ces belles années avec les Béliers. Comme il le dirait si bien : « Bélier un jour, Bélier toujours!»

Victoire écrasante des cadets
Le dimanche 1er novembre, les Béliers cadets jouaient leur partie de demi-finale au terrain de la Polyvalente alors qu’ils affrontaient les Patriotes de l’École Du Phare de Sherbrooke.

Avec à peine deux minutes de jouer au match, Thomas Audet a intercepté une passe et a couru 65 verges pour atteindre la zone des buts et ainsi marquer le premier touché des Béliers. À la fin du premier quart, Benjamin Lavoie a réussi un autre touché pour l’équipe méganticoise. Xavier Grenier a enchaîné avec un converti de deux points. Au deuxième quart, Xavier Grenier, Jean-Nicolas Bisson et Édouard Tardif ont tous les trois marqué un touché pour les Béliers. C’était 33-0 après la demie.

Au troisième quart, Jasmin Fortier a compté un autre touché pour les Béliers tandis que Nicolas Perreault en a marqué un autre au quatrième quart. Marque finale : 45-0 en faveur des Béliers.

L’attaque des Béliers a été presque parfaite. Pour ce qui est de la défensive, elle a été sans pitié face aux Patriotes. C’est sur une victoire convaincante comme celle-ci que les Béliers cadets disputeront la finale la semaine prochaine, à Lac-Mégantic.

Coach Thibault a dit qu’une partie de l’objectif a été atteinte en gagnant la demi-finale. L’entraîneur-chef trouve qu’il a un beau noyau de joueurs, assidus aux pratiques et disciplinés. M. Thibault est très fier de ses joueurs et de leur travail d’équipe.


Match de finale à Lac-Mégantic
Les Béliers cadets recevront la visite du Summum de Coaticook ce samedi, 7 novembre dès 10h30. Venez encourager les Béliers qui tenteront de mettre la main sur le championnat de la ligue cadets à 8 joueurs des Cantons de l’est.

CHAMPIONS benjamins

Les Béliers benjamins sont champions de la ligue.
Les joueurs de Coach Thibault ont également reçu la bannière de l'éthique sportive.

Photo de Renée-Anne Landry

Photo de Lison Marcoux